8 jours qui m’ont fait réfléchir

Posted on

C’est commencé depuis maintenant 8 jours.

Depuis maintenant une semaine, je me suis éloigné des médias sociaux, voici mon cheminement au cours de ces moments plus ou moins difficiles.

Samedi 1er avil: Je publie mon article traitant du sujet sur ma page Facebook personnel à 9h et je dis du même coup adieu à ce petit carré bleu figurant sur mon cellulaire. La veille, j’avais partagé ma dernière photo instagram, une jolie photo d’une plage titrant « 31 mars. ». Assez original, puisqu’on était le 31 mars.

Déjà ici, on peut voir quelque chose d’assez bizarre. Comme si j’avais une genre de communauté et que je devais absolument leur dire que je ne répondrai à aucun commentaire et que je ne publierai pas de photo de plage pour 1 mois. Je ne vous mens pas, j’ai vraiment ressenti ce besoin et plus j’y pense, plus je trouve ça idiot.

Dimanche 2 avril: je demande à ma copine si elle peut me dire le nombre de « like » que j’ai eu sur ma publication Facebook du 1er. Je me ravise quelques secondes après et lui demande de ne pas me le dire. J’ai un petit pincement en m’imaginant que les gens n’ont peut-être pas aimé, que je n’ai aucun talent et qu’ils vont se demander pour qui je me prends à partager mes défis du mois sur Facebook?

Dire que je suis rendu à questionner la pertinence de mes activités et mes passions avec le nombre de mentions J’aime reçues.

Mardi – Mercredi : je passe des journées assez productives au boulot, mais je me rends de plus en plus compte que j’ai du mal à me concentrer pendant une journée complète. Je me rends aussi compte que Facebook et Instagram m’aidaient à prendre une petite pause durant mes journées.

Jeudi matin : j’apprends, en lisant le journal que les États-Unis ont bombardé une base militaire en Syrie suite à une attaque chimique commandée par Bachar Al-Assad. J’apprends du même coup l’existence de l’attaque chimique! Pourtant, je lis le journal tous les matins, du moins, les actualités et j’écoute la radio en me rendant au travail. Il faut croire que j’étais complètement absent mercredi.

L’absence des médias sociaux amènerait-elle aussi une absence de l’actualité? Ou bien Facebook simplifie  l’accès à l’actualité, à cause des titres accrocheurs du genre:

DERNIÈRE HEURE: ATTAQUE MONSTRUEUSE EN SYRIE (VIDÉO)

Vendredi : envie assez présente d’ouvrir l’application durant un temps mort au travail. Je résiste et je me réfugie plutôt dans la construction d’une playlist Spotify pendant quelques minutes. Je dois dire que lorsque je m’évade de cette manière, je réussis à revenir plus rapidement à mon ouvrage, sans trop de difficultés. Mettons qu’avant ça pouvait être assez laborieux.

Je me dirige vers une fin de semaine assez paisible, loin de cette pression de répondre à tous (lol). Je profite de ma tribune pour aussi souhaiter la meilleure des chances à Fredy Couples ce weekend au Masters. Le golfeur est à 3 coups de la tête, après deux rondes, tout ça, âgé de 57 ans. Comme quoi ce sport se fait toujours un devoir d’offrir ce qui a de plus beau.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.