La fois où j’ai perdu mon chat

Posted on

Ceci est une histoire vraie. Elle est arrivée à l’ami d’un de mes amis (tsé, comme dans l’émission Frissons qui passait à Canal Famille) à moi. En fait, c’est l’histoire de comment mon chat s’est retrouvé pris dans un arbre pendant 4 jours.

Crédit : Frissons

Quand j’ai adopté mon chat, j’ai décidé de l’appeler Popaul (sauf chez le Vet parce que je suis trop gêné). Déjà là, avec un nom de même, tu t’attends à ce qu’il ait un destin fantastique rempli de péripéties tumultueuses. Et bien, effectivement, on est pas loin de Retour au bercail 3.

Donc, c’est par un beau matin d’été, en pleine canicule, alors que j’étais déjà en retard pour aller à job que Popaul décide qu’il a envie de prendre l’air. Il a, j’imagine, parce que j’avais le dos tourné à ce moment-là, planté ses griffes dans la moustiquaire (oui, c’est une moustiquaire), sorti sur le patio et sauté en bas du 2e étage en miaulant «libéré, délivré». Oh Popaul, tu n’avais sûrement pas idée de ce qui t’attendait à ce moment-là. J’finis par finir de me préparer et comme j’étais sur le point de partir, je vois avec horreur la moustiquaire ouverte. Un peu sur le bord de la panique, je sors dehors, non, je cours dehors. Pis là, je l’ai vu. Trottant sur la pelouse. Sautillant. Chassant probablement un papillon. Je m’approche doucement, discrètement, ben…. le plus discrètement que mon 6 pieds de grandeur me le permet et je murmure mielleusement «Popaul, viens voir Papa». Et si vous vous posez la question, oui, je me sentais très stupide. Et là, il me voit, me pousse un miaulement et il part à la course. Wtf Popaul. Le chat qui est incapable de me laisser aller aux toilettes seul, qui est incapable de dormir à un autre endroit que dans mon lit, qui me regarde prendre ma douche, toi, tu t’enfuis en me voyant.

Feck, y se pousse. Il traverse la rue. Et disparais sur le terrain de mon voisin d’en face, c’est-à-dire un cimetière. Et là se présente un dilemme, essayé de trouver le chat, sachant que je vais être en retard, ou partir maintenant pour la job. Après 1 seconde de réflexion, je décide d’aller chercher le chat. Et là, je crie : POPAUL, POPAUL, en espérant qu’il n’y ait personne dans le cimetière. Je voulais pas être le tarla qui dérange une personne qui se recueille sur la tombe d’un défunt en criant le nom stupide de son chat. Mais pas de trace du chat au nom stupide, alors je décide de partir pour le travail.

J’ai alerté tout le monde : Facebook, la fourrière, Instagram, tous les refuges de la ville. Écoutes. Je voulais retrouver Popaul. Les jours passent. Je hurle toujours ma vie dans le quartier. Toujours aucun signe de mon précieux chat. Une semaine passe. Je suis sur mon patio, sûrement en train de brailler la disparition de mon chat et je reçois un appel d’un inconnu. «Hey, je pense que je viens de voit ton chat dans la rue»

LUEUR D’ESPOIR.

Comme je parle au téléphone, je reconnais son miaulement. Me voilà de nouveau dehors, à crier «Popaul, Popaul». Pis là, je le trouve directement devant mon balcon. Dans un arbre. DANS. UN. ESTI. D’ARBRE. Évidemment, il ne pouvait pas simplement attendre devant la porte. Fallait qu’il grimpe dans un arbre. Partagé entre la joie de le retrouver et la frustration, j’essaie de l’attirer en le traitant d’imbécile et d’autre nom que je ne répéterai pas ici. Et évidemment, Popaul, dans toute sa splendeur de chat domestique, est incapable de descendre de l’arbre. Évidemment. Des amis arrivent avec une échelle et on grimpe, mais, dans toute sa splendeur de chat domestique, Popaul prend peur et grimpe sur une branche définitivement inatteignable.

 

J’appelle la fourrière, les pompiers, la SPA, personne ne peut m’aider et on me dit le plus singulièrement du monde : il n’a sûrement pas assez faim pour descendre. Fuck you, ok? J’étais à deux doigts d’appeler TVA Nouvelles. C’est le genre de truc impertinent qu’ils diffuseraient.

Crédit : TVA

Avant que j’aie le temps d’appeler TVA Nouvelles, ma sauveteuse arrive : Gisèle (nom fictif). Gisèle qui arrive avec son échelle et me dit qu’elle va descendre mon chat. Pis là, elle grimpe. Et elle grimpe. Et le chat grimpe encore plus haut, parce qu’il est tata. Et là, je dis à Gisèle : «arrêtez, c’est dangereux. Si vous tombez, vous allez vous tuer, ou pire encore, être expulsée. Pis tsé. Je vous connais pas, au fond». Mais Gisèle est sourde. Elle ne m’entend pas et elle continu de grimper. Et elle grimpe. Et finalement, elle voit bien que le chat est hors d’atteinte. Mais le hic, c’est que maintenant, Gisèle aussi est prise dans l’arbre.

WHAT IS MY LIFE? J’ai mon chat et une inconnue pris dans l’arbre devant mon balcon. Donc, pas le choix, j’appelle les pompiers.

Oui, allô, j’aimerais signaler un incident. Mon chat est pris dans un arbre, ai-je dit.
Nous sommes au courant, tu as appelé tantôt, me répondit le téléphoniste, exaspéré.
Ouin, mais là, il y a une madame de prise avec le chat, affirmais-je.
Est-ce une blague, s’exclama-t-il.
Non, répondis-je
La dame est-elle danger?, s’alarma-t-il.
Elle se tient bien après sa branche.
Nous vous envoyons les pompiers, conclut-il

Je ne savais pas si je devais pleurer ou rire tellement la situation était ridicule.

Les pompiers arrivent. Ils trouvent la situation drôle, sauf le chef, visiblement un peu en criss. Surtout que Gisèle avait laissé entendre qu’elle allait regrimper si on ne descendait pas le chat. Donc, on descend d’abord Gisèle. Et ensuite, on cherche le chat, avec une caméra thermique. Ça devenait intense. On ne trouve pas le chat. Ils sont sur le bord de partir, et moi sur le bord de brailler. Je voulais mon chat, ok? Je finis par voir un bout de queue entre deux feuilles et les pompiers décident de monter.  Finalement, après être rendu au sommet de l’arbre, après avoir cassé plusieurs branches, et après avoir fait sortir toutes les personnes âgées des deux résidences en fasse de chez moi, on me descend mon chat, traumatisé. Morale de cette histoire. Barrez votre moustiquaire.

Popaul n’a plus jamais tenté d’escapades.

0 Commentaires

Laisse un commentaire

Ton adresse courriel ne sera pas publiée.