Ce que j’aurais voulu savoir avant de me jeter sur le premier billet pas cher vers l’Islande

Posted on

Malgré que je voyage tout le temps, c’est jamais arrivé qu’un de mes voyages se soit déroulé sans problème. On pourrait croire qu’avec l’expérience, je serais devenue une pro, mais il y a toujours quelque chose qui se passe mal. Je vous le jure, j’ai une malédiction.

Là, l’erreur que j’ai fait, c’est de croire que passer par l’Islande avant de me rendre en Espagne était une bonne idée. Pas que l’Islande ne mérite pas le détour, loin de là! Mais il y a simplement quelques trucs qui auraient été préférables que je sache avant de partir. Toi, qui prévoies faire un tour dans ce pays, je te partage ce que j’ai appris sur le tas et que j’aurais aimé connaitre à l’avance :

  1. C’est pas vraiment là que tu vas faire des économies

T’en as surement entendu parler : les billets d’avion pour aller en Islande sont ultra cheaps. Quand j’ai réservé mon vol pour l’Espagne, je me suis dit que ça me coûterait beaucoup moins cher de prendre un billet pour l’Islande pour ensuite prendre un vol interne vers Malaga. Je pensais faire le deal de l’année, moi. Et je me suis dit, tant qu’à faire un arrêt en Islande, je pourrais bien en profiter pour visiter pour vrai, alors je me suis accordée un gros 7 jours d’escale dans le pays.

Mais comment j’ai eu tort! C’est LE pays le plus cher que j’ai visité. Pour vous donner une idée : un verre de bière coûte environ 15 $, une brassée de lavage coûte 20 $ et un déjeuner traditionnel (2 œufs, bacon, toasts) coûte 25 $. Prévois-toi un bon budget!

  1. Il fait froid en maudit, même l’été 

Ça a l’air évident – le pays s’appelle quand même Iceland – mais, je croyais que, comme au Canada, les étés seraient chauds. Il fait surement plus chaud en été qu’en hiver, mais il fait quand même très froid. C’est pas là que tu vas sortir tes gougounes et tes shorts. Nous, dont la destination principale est très chaude, on avait pas vraiment prévu les vêtements appropriés, on a donc porté la même chose toute la semaine. Fais pas comme nous : amène-toi bottes, tuque, mitaines, pantalons chauds, bon manteau, laines et tout. Assure-toi également que tes vêtements soient appropriés pour faire du sport, parce que tu vas en faire!

  1. C’est pas tout à fait la place pour te laisser porter par la vague 

Je suis pas tout à fait du genre planificatrice lorsque je voyage. Pour vous donner une idée, j’ai acheté mon billet de retour 3 jours avant de décoller. Bref, comme on était pas très organisées, on a failli se ramasser sans voiture et on a manqué une des plus importante attraction de la place, le Blue Lagoon. Donc, avant de partir, réserve ta voiture, ton hébergement et ta place au Blue Lagoon, au moins 4 jours à l’avance. Si t’es trop à l’arrache, comme nous, le Secret Lagoon est une très bonne alternative au Blue Lagoon!

  1. C’est plus grand que ça en a l’air

Tu vas avoir besoin d’un « char ». Il n’y a pas vraiment de réseaux de transports en commun élargis. Aussi, réserve-le d’avance (voir point 3). Ne réserve pas non plus toute ta semaine à Reykjavik. Il y a des endroits à visiter qui sont assez loins (5-6 heures de voiture). C’est donc préférable de te louer une voiture et d’arrêter à des auberges en chemin plutôt que de revenir tous les soirs dans la capitale.

Rassure-toi, l’Islande vaut absolument le détour : les paysages sont surréels, ça ne ressemble en rien à ce que tu as déjà vu et leur ouverture d’esprit et le calme qui y règne sont inspirants. Mais, ne te laisse pas avoir comme nous, prépare-toi!

Je vous laisse sur quelques photos pour vous redonner envie de visiter ce pays glacial, mais si impressionnant!

 

0 Commentaires

Laisse un commentaire

Ton adresse courriel ne sera pas publiée.