Ces nouvelles web-séries à découvrir #FIP

Posted on
Crédit : Valérie Paquette

Annuellement, aux premiers balbutiements du mois de mars, il y a une explosion de propositions de projets en développement au niveau des web-séries. Pourquoi ça ? Eh bien, les créateurs de ces fictions destinées au web doivent se démarquer afin d’aller chercher les fonds nécessaires à la production de leur future web-série : le FIP (Fond Indépendant de Production). Dans la demande soumise au FIP, les équipes doivent présenter leur idée mais aussi démontrer qu’elle suscitera un certain engouement chez leur public cible ainsi que sur les réseaux sociaux. Un maximum de visibilité et une horde de soumissions assez éclectiques. Chaque année, c’est donc un plaisir de voir ce que les créateurs québécois ont concocté afin de nous en mettre l’eau à la bouche et tenter de séduire les spectateurs.

C’est également une très belle opportunité pour des équipes de production émergentes de se faire connaître, j’ai découvert (et redécouvert) beaucoup de réalisatrices, de réalisateurs et d’auteurs grâce à ces nouvelles web-séries.

Voici donc quelques propositions de pilotes et de teasers qui ont attirées mon attention au cours des derniers jours.

  1. Les enfants nomades

Illustration : Sophie Latouche
Illustration : Sophie Latouche

« Les enfants nomades » s’intéresse à la fragilité des relations amoureuse de la génération Y à travers le filtre de huit protagonistes marqués par la séparation de leurs parents.

Huit histoires drôles et tendres, campées aux quatre coins du Québec (Abitibi, Saguenay, Gaspésie, Charlevoix, Estrie, Québec, Longueuil et Montréal), illustrant diverses pistes actuelles, souvent déroutantes et contradictoires, qui se substituent au modèle traditionnel du mariage.

Réalisation : Alexa-Jeanne Dubé et Luce Tremblay-Gaudette

2. Le rôle

Michel (Mustapha Aramis) est nerveux. Au beau milieu d’un décor d’une science fiction de série B, il essaie de se calmer. Ayant décroché son premier rôle d’importance, il se prépare à jouer une scène exagérément dramatique : il doit juré vengeance devant le berceau vide de sa fille cadette, arrachée de ses mains par d’horribles créatures venues de l’espace. Pour le diriger dans son jeu, il coopère tant bien que mal avec Thomas (Stéphane Crête), réalisateur excessif et artiste insupportable. Ce dernier lui propose différentes tragédies tirées d’expérience personnelle pour l’aider à incarner son personnage.

Incapable de se reconnaitre dans ces récits, Michel essaie de s’inspirer de sa vie plutôt ordinaire pour livrer ses répliques. Enchainant les prises ratées, la tension monte entre l’acteur et le réalisateur. Leur relation est mise à dure épreuve alors que Thomas ne s’attend à rien de moins qu’une prestation légendaire de son comédien. Michel, lui, essaie poliment de décoder les demandes exagérées du chef d’équipe. Décidément, ce rôle s’annonce plus complexe que prévu.

Réalisation : Antoine Turcotte

3. Col bleu

Après son vernissage catastrophique où sa mère fond en larmes, Stéphanie se résigne à accepter un emploi stable chez les cols bleus. Elle s’y choque à Robert, un sexagénaire bourru et conservateur.

Réalisation : Mara Joly

4. Le Band et Sébastien

Sébastien, chanteur chouchou du Québec, souhaite mettre un terme à son image de gentil garçon qui fait de la pop-bonbon! Dans cette comédie, on suit Sébastien ainsi que le groupe qu’il a mis sur pied, dans l’élaboration d’un album de « vraie musique » qui le représente davantage…et qui va changer la face « de A à B » du monde musical! Bon, Sébastien ne sait pas encore tout à fait c’est quoi la « vraie musique » à laquelle il s’identifie, mais…il entame sa quête avec détermination!

Réalisation : Dominique Jacques

5. Temps double

Ben est un jeune homme dans la vingtaine, discipliné et obéissant aux règles. Son but en ce beau vendredi ? Terminer le plus rapidement possible son quart de travail au casse-croute afin de retrouver la belle Paris, l’élue de son coeur. Toutefois, tout, ou plutôt tous, l’empêchent de quitter son travail en cette soirée particulière.

Réalisation : Paul Provencher

6. Les Vigilants

Crédit : Les Vigilants
Crédit : Les Vigilants

Un groupe de supposés héros doivent s’unir afin de contrecarrer les plans machiavéliques de l’horrible maire de Montréal : Joël Legendre.

Réalisation : Nicolas Krief et Vincent Fafard, avec la collaboration de Jean-François Chagnon

7.  Oh My Lord!

Oh My Lord!, une websérie mettant en scène deux inséparables amies qui débarquent à Londres pour jouer les femmes de chambre l’instant d’un été!

Réalisation : Mathieu Handfield

8. DOXX (mon coup de coeur!)

Crédit : DOXX
Crédit : DOXX

 

 

 

 

 

 

 

 

La comédie dramatique DOXX, c’est l’histoire de Nolan, un jeune prodige de la programmation qui cyberarnaque les plus fortunée pour redonner aux plus pauvres. Le but de Nolan est de rééquilibrer l’écart social, mais il se retrouvera bien malgré lui dans un système beaucoup plus difficile à rétablir qu’il ne le pense.

Doxx nous plonge dans l’univers sombre de la corruption bancaire qui est encore méconnu du public. Dans le cyberlangage, faire un Doxx veut dire mettre au grand jour les informations personnelles d’une personne anonyme sur un forum de discussion. C’est, en quelque sorte, dénoncer les activités d’une personne louche.

Réalisation : Louis-David Jutras

9. Sylvain Le Magnifique (Mon 2e coup de coeur!)

Crédit : Sylvain Le Magnifique
Crédit : Sylvain Le Magnifique

Sylvain le Magnifique est une web-série comique qui suit les hauts et les bas d’un magicien québécois (Sylvain, dit le Magnifique) qui s’avère en secret faire de la véritable magie. Sylvain est à un point de sa carrière où il est un peu désabusé; son agent et cousin Marc est incompétent, sa rivalité légendaire avec son némésis, le magicien Barloute L’Étonnant ne le stimule plus et il vient de se séparer de Léa pour la huitième fois. Il a cependant tout un choc lorsqu’il apprend que cette dernière fréquente sérieusement Jug «La Tornade de Contrecoeur» Thibodault, un jeune professionnel de BMX qui a le vent dans les voiles. Sylvain n’a maintenant qu’une idée en tête: reconquérir Léa et il fera tout pour y arriver.

Réalisation :Henry Bernadet

Je n’ai certainement (et malheureusement) pas tout vu passer ce qui se faisait : n’hésitez pas à nous faire connaître vos projets si vous ne vous retrouvez pas dans cette liste ! 🙂

Crédit image à la Une : Valérie Paquette, tournage Les enfants nomades

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.