Le Speed Dating – la fois où le speed aurait été une bonne idée

Posted on

Émilie 1 et Émilie 2, deux rédactrices fucking nices du blogue Les Pas Sortables, se sont embarquées dans une aventure rocambolesque (pour ne pas dire mésaventure) intitulée : LE SPEED DATING. Découverte d’une version ancestrale de Tinder sans la possibilité de réfléchir préalablement aux répliques semi-cutes (par exemple : «Qu’est-ce que ça fait un bateau en Antarctique? Ça brise la glace. Salut, moi c’est Robin.»)

Si vous voulez avoir une belle soirée, ne suivez pas leur exemple.

Prélude

D’où vient cette idée? À ce jour, elles ne le savent toujours pas.

Chapitre 1 – La préparation

 

17h00 : Dans sa gracieuseté légendaire, Émilie 2 aka Émilie LT se présente accoutrée d’un t-shirt blanc et de shorts en jeans troués; le look pour plaire à tout coût (NOT). C’est à ce moment qu’Émilie 1 aka Émilie Gagné  regrette son choix de partenaire.

Notons que les cafés glacés et pizzas fromagées inclus dans cette préparation fastidieuse, auraient dû être remplacés par alcool à profusion et multiples bénédictions.

Chapitre 2 – Le voyagement

18h00 : MAJOR PROBLEM ; Émilie 2 et son trouble obsessionnel compulsif (étant désormais revêtue de bas collants) n’arrivent pas à trouver le confort optimal dans l’autobus.

Émilie 1 : Qu’est-ce que tu fais à te lever pis à te rasseoir de même ?
Émilie 2 : Je m’aère le postérieur. That’s what she said.

Après cette belle péripétie dans l’autobus, elles débarquent à l’arrêt Saint-Urbain/Mont-Royal. Le Belmont leur fait de l’œil, mais elles ne peuvent plus reculer.

Chapitre 3 – L’acte

18h30 : Au présentoir, le gentil président de l’événement attend les célibataires condamnés. Équipées d’un stylo et d’une liste vierge de noms, elles foulent le plancher du bar pour rejoindre la mezzanine. Elles valident leurs intentions avec une compatriote femelle apeurée.

Émilie 1 : Est-ce la première fois que tu fais du Speed Dating?
Femelle esseulée : Oui!
Émilie 2 : Ok.

19h00 : THIS IS IT. Les hommes pénètrent la salle où toutes les filles sirotent tranquillement leurs cocktails à 10$, essayant de se geler le restant de cerveau. Nos deux blogueuses intrépides sont prêtes à affronter 5 minutes de conversations imprévisibles par candidat.

Énumération des spécimens masculins rencontrés :

1. L’Homme à tout faire de région qui évoque des positions sexuelles first date;
2. Le quadragénaire Forever 21 avec ses expressions;
3. Le dude imberbe qui est venu exprès de Rome ;
4. L’homme au fist pump légendaire;
5. La sucette beaucoup trop apparente;
6. Le polo Lacoste;
7. Le seul qui valait la peine;
8. Elles ne s’en souviennent plus;
9. Il puait de la bouche;
10. Elles ne s’en souviennent plus;
11. Elles ne s’en souviennent plus

Chapitre 4 – Le résultat et/ou la déception

La fille qui avait chaud dans ses bas collants a fini par avoir tous ses matchs, la maudite.

 

0 Commentaires

Laisse un commentaire

Ton adresse courriel ne sera pas publiée.