Si tu penses tromper ton partenaire.

Posted on

Peut-être que tu y as déjà pensé. Peut-être que non. Peu importe, tu n’as pas à te sentir mal à l’aise ou jugé. Ce n’est pas le but du billet. Par contre, laisse-moi te raconter une histoire, la mienne. Mon histoire, elle est comme celle de milliers d’autres. Elle est vécue chaque jour, j’en suis pas mal sure. Je dis souvent que l’on apprend de ses erreurs, mais on peut également apprendre des erreurs des autres. Aujourd’hui, c’est ça le but du billet.

J’avais 21 ans quand c’est arrivé. J’étais avec mon chum depuis environ 2 ans et demi. En toute honnêteté, durant le moment, je me voyais avec ce gars-là à long terme. On s’entendait bien, on avait des projets ensemble, des plans pour le futur, etc. La vie parfaite, quoi. À cet âge, quand on a une relation semi-sérieuse, on pense souvent que l’autre est le bon. En fait, rendu-là, pourquoi sortirait-on avec quelqu’un avec qui on ne se voit pas dans un futur rapproché?

Pour en venir au vif du sujet, j’ai trompé ce chum (qui est maintenant mon ex). C’était avec un gars que je connaissais depuis longtemps et qui était un bon ami. D’ailleurs, c’est encore un bon ami. Je sais que si j’avais besoin de quelque chose, n’importe quand, il serait là pour m’aider.

En toute honnêteté, c’est arrivé une fois. Est-ce que c’était le fun? Oui, mais étant donné le contexte, pas tant que ça parce que je savais que ce que je faisais c’était mal et j’étais incapable d’être à l’aise avec ça, car sur le moment, je croyais être en train de tromper «l’homme de ma vie (lol)». Évidemment, je ne suis pas une victime dans cette histoire et mon but n’est pas d’essayer d’en être une, mais c’est comme ça qu’on se sent quand on a un minimum de remords. Le fun que j’ai pu avoir à ce moment-là était loin de compenser pour toute la crap qui vient avec un geste comme celui-ci.

Pourquoi j’ai fait ça? Excellente question! J’étais vraisemblablement malheureuse dans ma relation. Généralement, on ne trompe pas son partenaire pour lui faire mal, on le fait parce qu’on est malheureux dans un ou plusieurs aspects de notre couple. Avec du recul, c’est encore difficile pour moi de mettre le doigt sur ce qui n’allait pas entre mon ex et moi. Je pense que, des deux côtés, on s’était peu à peu distancé, nos horaires avaient changé, on se voyait moins, etc. Tous les ingrédients pour un désastre à court terme quand tu es jeune et immature.

Une fois tout ça terminé, ça m’a pris vraiment beaucoup de temps trouver ce que j’allais faire avec tout ça. Comment j’allais le dire à mon chum. Après y avoir réfléchi longtemps, j’ai décidé de ne pas lui dire. Je t’entends déjà me juger. L’option facile, hein? Peut-être, mais dans un couple, il y a une sorte d’équilibre. C’est difficile à expliquer, mais vous savez de quoi je parle. Dans mon cas, j’ai décidé de ne pas le dire parce que je savais que ça n’arriverait plus et je ne voulais pas gâcher tout ce que nous avions à cause que je l’avais échappé une fois, mais au fond de moi, je savais bien que c’était gâché anyway.

Je t’ai raconté ça parce que je crois que mon expérience peut t’amener à réfléchir. Comment? Dans mon cas, et dans le cas de plusieurs autres, j’ai l’impression que l’infidélité se vit principalement avec des bonnes connaissances plutôt qu’avec des inconnus. Je n’ai pas trompé mon ex du jour au lendemain, j’ai mis du temps dans ce que je pourrais appeler ma seconde relation et c’est là que tes agissements peuvent faire la différence. Quand j’y repense, si j’avais pris tout ce temps et cette organisation et que je l’avais investi à la bonne place, c’est-à-dire avec mon ex, je crois que ça aurait fait la différence.

La personne qui t’aime n’est pas folle, elle le sait quand tu commences lentement à te désintéresser. Ça paraît dans tes gestes les plus insignifiants. Peu importe à quel point tu aimes quelqu’un, si tu te places dans une situation compromettante (par exemple, mon ami qui est venu me rejoindre chez moi pour « chiller »), tu prends le risque qu’il pourrait se passer quelque chose que tu vas regretter. Comme je viens de dire, si tu aimes une personne, le temps que tu prendrais pour te placer dans une situation compromettante, tu vas l’investir plus judicieusement.

Pis si après y avoir pensé comme il faut, tu penses que c’est mieux de mettre fin à ton couple, alors mets-y fin. L’autre ne mérite pas de se faire niaiser parce que tu ne sais pas ce que tu veux. Au final, le résultat va être le même que si t’es infidèle, mais tu n’auras pas l’étiquette qui vient avec et tu vas avoir la conscience tranquille. Ça mon chum, ça n’a pas de prix.

Je ne sais pas si c’est à cause de ça qu’au final on s’est laissé. C’est impossible à dire, mais disons que ça n’a pas aidé et notre relation a fini par se détériorer encore plus. J’y repense en écrivant ça et tant mieux que ça ait tourné comme ça. Funny fact : mon ex m’a finalement laissé environ 8 mois plus tard, parce qu’il voyait une autre fille. What goes around comes around, hein?

0 Commentaires

Laisse un commentaire

Ton adresse courriel ne sera pas publiée.